Nos 4 conseils pour un diagnostic gaz réussi

Nos 4 conseils pour un diagnostic gaz réussi

Le diagnostic gaz est un dispositif inclus dans les différents diagnostics immobiliers à réaliser avant une vente ou une location. Sa mission est de garantir la santé et la sécurité des potentiels acheteurs de votre bien immobilier. Découvrez notre article où nous vous proposons nos meilleurs conseils pour mener à bien ce projet.

Réaliser le diagnostic gaz avant la vente

L’état de l’installation intérieure de gaz est destiné à vérifier le bon fonctionnement des raccordements, des tuyauteries, de la ventilation et de la combustion. Que ce soit dans le cadre d’une vente ou d’une location, il doit être réalisé obligatoirement avant la signature du contrat de vente ou de bail. Établi par des professionnels certifiés, il est particulièrement indispensable pour les biens immobiliers datant de plus de 15 ans. Depuis 2018, il est devenu obligatoire pour toute location quel que soit son âge. Dans ce cas, il est valable 6 ans. En cas de vente, il reste valide pour une durée de 3 ans.

Préserver la santé des occupants

Il existe plusieurs appareils fonctionnant au gaz au sein de votre lieu d’habitation. Dans le cas où les raccordements sont imparfaits, cela peut engendrer des fuites de gaz. Suffocation, intoxication, explosions, brûlures, les risques sont multiples et sérieux. Afin de prévenir ces désagréments qui menacent votre sécurité ainsi que celle des futurs habitants du bien, il est hautement recommandé de procéder à un diagnostic de gaz. Ce dernier a pour mission de repérer les défauts de branchement et les traiter par la suite pour préserver la santé des occupants.

Mentionner des informations véridiques sur le rapport du diagnostic

Une fois réalisé par une équipe d’experts, ce diagnostic aboutit à une attestation qui doit être délivrée au notaire lors de la signature du contrat. Ce rapport doit contenir des informations précises décrivant l’état du gaz dans les espaces intérieurs de l’habitation. En cas de mention de faux renseignements, le propriétaire du bien immobilier et le diagnostiqueur peuvent être poursuivis en justice. Pour éviter ce problème, il faut vérifier tous les appareils fonctionnant au gaz : chaudières, chauffages, gazinières, bonbonnes… et noter toutes les anomalies en informant les nouveaux acquéreurs.

Faire appel à des diagnostiqueurs compétents

En cas de vente d’un logement dont l’installation intérieure de gaz date de plus de 15 ans, ce dispositif est indispensable. Pour bénéficier d’un diagnostic de gaz fiable, vous devez solliciter les services de professionnels certifiés. Ces derniers ont pour mission de vérifier les branchements de gaz et détecter toute anomalie. Ils interviennent sur les éléments accessibles de l’installation sans aucun démontage d’appareils. Les anomalies constatées vont être mentionnées par la suite sur un rapport détaillé servant à informer le futur acquéreur.

À propos de l'auteur :